Filière Apprentissage

 

Naissance du Projet

Monsieur Martial D'Hordain , membre de l'association "GAZELEC" , souhaite pour ses 70 ans réaliser un trek dans les Alpes, ceci afin d'aider une association humanitaire "à taille humaine" . Pour cela il se rapproche de l'association YENNEGA et expose son projet ( celui-ci a pu aboutir en juillet 2017 grace à 70 généreux donateurs qui l'ont soutenu ) .

Nous répondons favoralement à son offre et décidons de faire usage de ce don pour venir en aide aux filleules en échec scolaire dans l'enseignement général.Effectivement plusieurs d'entre-elles butent à la fin du 1er cycle malgré la possibilité de tripler ce niveau (référence à l'un des critères de la charte de parrainage) et sont donc radiées de l'association Yennega. Pourquoi ne pas proposer une orientation vers l'apprentissage ou une formation professionnelle ?

Mise en place du projet

Dès le mois d'avril, Anne-Marie Chapput expose ce projet à Mr Christophe Yonli, Président de l'AASPFCT burkinabée, ainsi qu'à ses collaborateurs , ils sont favorables ... mais" cela ne sera pas facile " disent-ils. Chacun de son coté , Yennega sur internet et l'AASPFCT sur le terrain des recherches sont faites pour trouver des établissements dont les critères puissent correspondre au niveau des filleules (diplome obtenu CEP) . Pendant ce temps , au village, Thérèse Oboulbiga notre correspondante informe les filleules concernées ainsi que les parents pour expliquer ce projet.

Pour le démarrage nous décidons de prendre en charge 3 filleules motivées , elles devront respecter une charte durant les 3 années de formation. Tout de suite Patricia Yonli est volontaire pour quitter sa famille et suivre une formation couture à plusieurs centaines de kms de son village. D'autres filleules semblent intéressées mais veulent suivre en parallèle des cours du soir pour obtenir absolument le BEPC,cela nous a paru difficile de mener à bien de front 2 formations ( surtout que ces filleules suivaient déjà des cours de soutien sans résultats probants ). Ces candidatures n'ont pas été retenues.

Durant les mois de l'été , nous peaufinons les investigations avec le souhait que Patricia puisse démarrer la formation dès la rentrée en octobre . Après des échanges multiples, la formation aura lieu à OUAGADOUGOU. Yennega s'engage à prendre en prendre en charge les frais scolaires, fournitures, cantine le midi, déplacements pour retour au village durant les vacances scolaires et hébergment s' il n'y a pas d'accueil dans la famille. Toutes les informations rassemblées et après accord des membres du CA, l'inscription a lieu fin aout. Entre temps au retour des vacances, début septembre, Sidoine Yonli revient sur sa décision et accepte de s'engager pour suivre une foramtion couture à Fada N'Gourma, sa tante l'hébergera.

Vie du projet

 En ce mois de novembre Patricia et Sidoine suivent toutes les deux leur formation, Anne-Marie prend régulièrement des nouvelles auprès de leur référent et a joint Patricia et Sidoine au téléphone; elles sont très satisfaites et enthousiastes malgré l'éloignement familial.

Nous pouvons leur souhaiter la réussite et dire merci à Christophe , Cyrille et Thérèse pour leur travail sur le terrain.